Luc long est né à Marseille, il est arrivé à Arles, sa ville d’adoption, à l’âge de 16 ans.

C’est maintenant un spécialiste en archéologie sous-marine et des épaves antiques. Conservateur en chef du patrimoine, chercheur rattaché au CNRS et membre de l’Académie des Sciences, lettres et Arts de Marseille.

Il a découvert dans les eaux troubles et tourmentées du Rhône en 2007, le buste de César, dans un dépotoir statuaire, l’épave du chaland Arles-Rhône 3 et plus récemment le fabuleux trésor, dit “Arles-Rhône 24” qui fait maintenant régulièrement la “une” des journaux nationaux. Luc est un plongeur-archéologue passionné et passionnant…

il se livre en toute simplicité à l’exercice d’un “Bla-Bla d’Arles” où il précise qu’après les premières découvertes, il a compris qu’il passerait sa vie dans ce bouillon de culture dont on remonte avec des otites et des infections … On y parle évidement d’antiquités sous-marines, de pirates, mais aussi de la sortie de son dernier livre “Camargue Maritime – d’Artemis à Baroncelli” publié aux éditions Georges NAEF, : Vingt-six siècles de navigation en Camargue, sur les traces des épaves et d’un port antique au large des Saintes-Marie-de-la-Mer, dont les premières fouilles commencent en 1981.

Rendez-vous du jeudi 21 octobre à 12h20.

Les BLA BLA d’Arles une réalisation d’Isabelle Astigarraga et Laure Brunet-Filippin