"La radio à mettre entre toutes les oreilles "

#TousResponsables

LE MUSÉE RÉATTU OUVRE LA BOITE DE PANDORE JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE 2020

Inaugurée le 15 février et fermée prématurément le 16 mars pour cause de confinement, l’exposition La Boîte de Pandore. Un cabinet de curiosités contemporain rouvre ses portes cet été et nous invite toujours à suivre la célèbre figure mythologique dont la curiosité proverbiale, souvent prise en mal, est ici réhabilitée. On y découvre des chapitres peu connus de l’histoire d’Arles et du musée et à découvrir des collections insolites pour une institution consacrée aux beaux-arts – animaux naturalisés, moulages de plâtre anciens, mobiliers liturgiques etc. –, mis en regard d’œuvres contemporaines qui s’en sont inspiré.

La présentation décline différents univers : « le cabinet de Pandore » évoque les réserves du musée (lieu clos par excellence) et le mystère que recèlent certains objets ; « le cabinet des moulages » rappelle le temps des écoles de dessin d’Arles ; « le grand cabinet » expose, entre naturalia et artificialia, les vestiges du muséum d’histoire naturelle et de l’ancien hôpital d’Arles ; « le trésor », dans la chapelle Saint-Jean, évoque le passé des églises et chapelles arlésiennes.

Cet été, un grand cabinet entièrement consacré à la photographie vient s’ajouter au dispositif, afin d’assurer une présence permanente de cet
art dans la ville, tout en réaffirmant le rôle qu’a joué le musée dans le destin photographique d’Arles, avant l’émergence du festival des Rencontres d’Arles et l’installation de l’École nationale supérieure de la photographie.

À découvrir également la donation Harold Ambellan première partie
1949-1979 : new York, paris, cagnes-sur-Mer, antibes.

L’interview de Andy NEYROTTI responsable du pôle conservation du musée :

Événement Arles Contemporain 

Site : http://www.museereattu.arles.fr

https://www.facebook.com/museereattu/

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter